Our D-Day in 2013 !

Amoureusement alimenté grâce à WordPress.com

J -123 ! Te parler de moi .. 6 novembre 2012

Filed under: Etats d'âmes .. — O. @ 11:00
Tags: ,

Aloha,

Aujourd’hui j’ai envie de te parler de moi .. « Me parler de toi ? » dois-tu te dire « N’est-ce pas ce que tu fais depuis 11 mois ?! » Si dans un sens tu as raison mais aujourd’hui j’ai envie de parler d’un sujet que j’ai envie d’aborder depuis longtemps, d’un sujet qui me touche, dont je suis fière et ce sujet c’est moi. Pas mon mariage ou mon couple mais moi : Oryann !

Depuis un petit moment, je parle d’une personne qui m’est très chère. Et cette personne, c’est ma psy. Cela fait bientôt 2 ans et demi que je la vois une fois tous les 15 jours et autant te dire que je reviens de loin .. J’ai commencé à la consulter parce que j’étais mal dans ma peau. Je venais d’arrêter de fumer, j’allais arriver au bout de mes études, ma grand-mère venait de décéder, autant dire que ça faisait beaucoup de choses à gérer en même temps. Tout de suite, elle m’a apaisée. Sa douceur m’a fait me sentir en confiance, ses mots m’ont fait du bien.

Je n’ai pas envie d’enter dans les méandres de ma vie, pas aujourd’hui en tout cas. Mais avec elle, j’ai dit des choses que je n’avais jamais osé dire avant, j’ai mis des mots sur des actions, des pensées. Je pensais être arrivée chez elle avec de petits soucis, des choses qui allaient se régler rapidement. Mais plus le temps a passé, plus j’ai compris que j’allais devoir aller au bout des choses, crever des abcès, parler d’événements que j’avais enfouis au plus profond de mon être. Cela m’a fait mal, très mal. Je suis sortie de certaines séances dans un état assez lamentable mais aujourd’hui je sais qu’il fallait que j’en passe par là pour en arriver là où je suis.

C’est avec elle que j’ai parlé de mon désir d’enfant, qui pendant un temps se faisait plus fort que mon couple, que moi, que tout ! Comme un appel de la nature, de mon corps qui me disait qu’il était temps. Il a fallu gérer ce sentiment d’injustice face à mon amoureux qui essayait de me résonner, de me faire comprendre que ce n’était pas encore le bon moment et que ce n’était pas parce qu’il n’en avait pas envie. Avec elle que j’ai parlé de mes troubles alimentaires et de mes crises d’hyperphagie. De ma mère et notre relation. De mon père et de notre relation. De mon mal-être dans mon ancien travail et de ce que je voulais faire de ma peau. De mes problèmes de poids. Comprendre que ces kilos en trop ne sont pas simplement le reflet de mal-bouffe mais qu’ils sont une carapace géante. Une carapace pour me cacher et en même temps pour montrer que j’existe et que je suis bien là. Car quand on n’arrive pas à trouver sa place dans sa famille, on se met à prendre de la place physiquement. Au moins comme ça on sera remarquée ! C’est avec elle aussi que j’ai traversé ma dépression quand il a fallu assumer mon changement de vie professionnelle. Et avec elle que je me suis peu à peu reconstruite.

Il m’aura fallu 2 ans et demi pour détricoter celle que j’étais et maintenant nous allons commencer à tricoter un nouveau schéma : le mien, le nôtre avec mon futur époux. Longtemps mise à une place de « fusible », place de laquelle on m’a empêchée de bouger de peur d’un court-circuit, d’ébranler toute la famille et tous les faux-semblants qui existent.

Aujourd’hui, je suis fière de dire que je travaille à Disney ! Certes, certains pensent que ce n’est pas aussi prestigieux qu’être enseignante mais au moins, je suis heureuse d’aller travailler.

Aujourd’hui, je suis fière de moi et mes accomplissements ! Je sais ce que je veux faire ma vie : devenir maman.

Aujourd’hui je suis fière de dire que je n’ai plus de troubles alimentaires et que cela fait 515 jours que je n’ai pas fait de crise de boulimie !

Récemment, quelqu’un m’a dit qu’une de mes réactions ne me ressemblait pas, que j’avais changé et qu’elle se demandait où la Oryann d’avant était passée .. Et bien j’ai envie de dire avec grande fierté que la Oryann d’avant commence peu à peu à disparaître ! Je commence doucement à devenir celle que j’ai vraiment envie d’être quoi qu’en pense les autres .. Petit à petit je m’assume et je dis ce que je pense. J’apprends peu à peu à prendre mes propres décisions, à vivre pour moi et pas toujours pour plaire aux autres.

Je grandis, je change. Je deviens une adulte !

J’apprends à m’aimer, à gommer les traces qu’un agresseur a laissé sur mon corps d’enfant. Je ne dis pas que sans elle je n’y serais pas arrivée mais je sais qu’elle y est pour beaucoup car elle m’a poussée dans mes retranchements mais sans jamais me brusquer, sans jamais me forcer. J’ai pu avancer à mon rythme et cela fait partie de moi désormais. On m’a dit un jour que j’étais une belle personne et j’ai mis longtemps à y croire et je n’y crois toujours pas à 100%. Je me dis souvent que si j’étais une si belle personne que ça, beaucoup de choses qui me sont arrivées ne me seraient pas arrivées. Ou peut-être que parce que cela m’est arrivé je suis devenue une belle personne ..

Je crois que je n’avais jamais été aussi fière de moi que lorsque je lui ai annoncé que je fêtais mes 1 an sans crise. Pas parce que j’avais besoin d’une quelconque reconnaissance mais parce que dans sa fierté, il y avait la mienne. Parce qu’à ce moment, elle a été le reflet de ma propre fierté.

Il y a quinze jours, ma fierté a atteint un autre niveau quand elle a commencé la séance en me disant qu’elle avait la sensation depuis plusieurs semaines que j’avais beaucoup avancé et qu’on avait vraiment atteint un palier dans notre travail. Et surtout lorsqu’elle a dit : « Il nous reste encore un petit peu de travail à faire … » Ce ne sont que quelques mots mais en réalité ils ont résonné en moi comme une grande victoire.

Bref, j’y suis presque !

xoxo

Publicités
 

4 Responses to “J -123 ! Te parler de moi ..”

  1. Difficile de parler de soi…et tu le fais à la perfection !
    Je dois dire qu’avant ton article, je voyais une jeune femme très épanouie, sûre d’elle et bien dans sa peau…et à lecture de ton article, malgré les fissures et les cicatrices, tu es cette même jeune femme!
    Je te souhaite de devenir la personne que tu désires être! Peu importe comment elle est, ça sera toi et c’est tout ce qui compte. Tu es unique, tu es une belle personne physiquement et intérieurement, et tu mérites pleinement une vie aussi douce que toi.
    Même si je ne te connais qu’a travers ce blog, je vois tout ça…et je suis extrêmement fière de te connaitre…

    • O. Says:

      Merci beaucoup pour ce gentil petit mot ! Pendant longtemps, cette image de jeune femme sûre d’elle n’a été qu’une carapace et peu à peu ça devient moi et c’est plutôt cool ^^
      Je suis très fière de te connaitre aussi et je me dis que ce serait cool si un jour tu viens dans ma région, ou l’inverse de se boire un café 🙂
      <3<3


Un p'tit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s